Le bâtisseur !


 

Le visionnaire qui incite Alcan à construire une aluminerie

Liste des maires de la ville d'Alma*

Dans le groupe des bâtisseurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, M. Joseph Collard, d'Alma, fait partie du cercle des grands visionnaires. M. Collard, qui fut maire de cette ville pendant dix ans, soit de 1932 à 1938, puis, entre 1940 et 1944, aura été le principal responsable de l'installation d'une aluminerie dans la municipalité.
Au cours des années 1920, il établit lui-même une scierie, un moulin à farine et un autre pour carder la laine. Son entreprise, Jos Collard  enr. a changé son appellation pour Alma Construction Ltée, en 1934. Les spécialités de la maison étaient alors le commerce du bois d'oeuvre et des matériaux de construction de même que l'épicerie. Dans les années 1930, quand la crise économique sévissait, il donnait du bois de chauffage aux personnes défavorisées.

Joseph Collard
 
 

                    M. Joseph Collard

Né le 22 janvier 1886 à Alma, Joseph, membre d'une famille de sept enfants, soit deux filles et cinq garçons, est le fils de Mme Malvina Gauthier et de M. Louis Collard, entrepreneur forestier et industriel. Joseph a effectué des études commerciales à Alma. II avait 35 ans quand il a épousé Mme Emma Harvey, veuve de M. Joseph Gauthier, qui avait une fille, Germaine. Cette dernière a épousé Me André Gauthier, qui a été par la suite député fédéral du comté Lac-St-Jean pour le gouvernement de Louis Saint-Laurent et, plus tard, juge de la cour provinciale du Québec. Quant au couple Harvey-Collard, il a eu six enfants : Jules, Raoul, Carmelle, Gertrude, Bertrand et Jacques.
C'est en septembre 1942 que le maire Jos Collard et les membres de son conseil exercent des pressions répétées auprès du ministère de la Défense et de la compagnie Alcan pour la construction d'une aluminerie à Alma afin d'atténuer le chômage élevé provoqué par la paralysie de deux machines à papier chez Price. Le 25 février 1943. le maire Collard reçoit une réponse favorable du directeur général d'Alcan. M. A.-W. Whitaker jr. Dans sa lettre d'acceptation ce dernier spécifie cependant que l'aluminerie d' Alma est construite pour répondre aux besoins de la guerre et, dans ces conditions, son existence risque d'être temporaire, à moins que l'usine demeure rentable.

Le maire Collard est aussi reconnu comme un pionnier du regroupement municipal des villes d'Alma, de Naudville, de d'Isle-Maligne et de Riverbend en 1962. Effectivement, M. Collard commença, une vingtaine d'années plus tôt, à sensibiliser le gouvernement du Québec sur la nécessité, pour les villes corporatives, de payer les dettes accumulées durant des années par la municipalité centrale, Alma, laquelle fournissait les services essentiels à ses contribuables. Ironie du sort, ce fut le neveu du maire, M. Lucien Collard, alors député dans l'équipe de Jean Lesage à Québec, qui réalisa cette fusion par un projet de loi privé.

À plusieurs reprises, lors de sa carrière d'homme public (il fut d'abord élu conseiller et remplaça l'un de ses oncles, M. Liguori Harvey, maire de la ville d' Alma de 1924 à 1932), M. Jos Collard obtint l'aide financière des gouvernements supérieurs afin d'aider ses concitoyens à travailler pour subsister. Le populaire bâtisseur Joseph Collard a laissé une dynamique descendance constituée de 24 petits-enfants et de 21 arrière-petits-enfants. Ses concitoyens ont tenu à exprimer leur fierté envers cet homme bon et dévoué, en donnant son nom à une des grandes artères au coeur de la " Ville de l'Hospitalité " : la rue COLLARD.

Après son décès, en 1946, son fils, M. Jules Collard, prit la succession, à titre de président et directeur général d'Alma Construction Ltée, pour assurer la continuité du commerce de matériaux de construction, en gros et au détail. En 1973, il devint entrepreneur général. M. Jules Collard a été élu conseiller de la nouvelle ville résultant de la fusion, en 1962. II termina sa carrière politique comme candidat à la mairie d'Alma, en 1965.

Son frère, M. Raoul Collard, qui était aussi actionnaire de la compagnie, agissait, entre autres, à titre de contremaître de la scierie. Leur frère, M. Bertrand Collard, acheta le commerce en 1972 et il fonda, avec ses deux fils, la Compagnie Matériaux Alma inc. L'autre frère, Me Jacques Collard, également actionnaire, opta pour la profession d'avocat, à Alma puis à Havre-Aubert, agissant comme Coroner et Régistrateur et chargé des différentes cours, au palais de Justice des Iles-de-la-Madeine. Me Collard a été , par la suite, affecté à Québec, comme procureur de la couronne, conseiller juridique et procureur de la Régie des alcools des courses et des jeux.

                                                              ___________________________________________
Sources: Hommage à nos Bâtisseurs.
             350 ans d'histoire au Saguenay-Lac-St-Jean

 

La Maison des bâtisseurs (p.12,13,14)
___________________________________________



 
Liste des maires d'Alma:                                                                      Hotel de ville d'Alma

Hotel de ville  

           1-Liguori Harvey 1924-1932 2-Joseph Collard 1932-1938 3-J.-Léo Duguay 1938-1940 4-Adélard Lepage 1940 5-Joseph Collard 1940-1944 6-J.-Aimé Fortin 1944-1952 7-Paul Levasseur 1952-1960 8-Paul-Émile Harvey 1960-1962 9-J. Léonce Desmeules 1962-1968 10-Maurice Paradis 1968-1975 11-Gabriel Fortin 1976-1987 12-Nicol Tremblay 1987-1991 13-Jean-Maurice Harvey 1991-2003 14-Gérald Scullion 2003-2009 15-Marc Asselin 2009-....


 


Famille Collard |Famille Harvey |Abraham Martin |Souche indienne|Souche irlandaise|Enigme patronymique | Premiers ministres du Canada |Premiers ministres du Québec | Sous-marins allemands |Qui est cet homme?... |Expressions du Lac-St-Jean |Jeux olympiques | Canadien de Montréal et F-1 1997 |Maurice Richard | Pantalon féminin | Galeries des Papes | Noms de domaine | M. Guillemette, artiste-peintre | La traversée du Lac St-Jean à la nage| Plaques d'immatriculation | Sondage